Skip Navigation LinksAccueil > Fiche actualité
08/06/2015

PROMOTION DE L'HORTICULTURE DURABLE A KERBERNEZ


Depuis plusieurs années, l'enseignement des techniques horticoles au lycée de kerbernez cherche à expérimenter et à promouvoir
des techniques alternatives pour une horticulture durable. La mise en place, en 2003, d'un module d'initiative locale « Horticulture biologique »
en classe de BTS n'a fait que renforcer cette orientation. 

L'enseignement, en classe de BTS notamment, accompagne depuis longtemps la profession et essaie de répondre à ses préoccupations.
Les étudiants ont ainsi conduits plusieurs pour le compte de certains organismes comme HortiBreiz (essai sur l'efficacité de certains
engrais organiques en pépinière d'ornement) ou Agrauxine (essai sur la mycorhization de plants de salades). A chaque fois, les étudiants
ont cherché à évaluer l'efficacité de nouvelles techniques respectueuses de l'environnement.

Cette année, plusieurs expérimentations ont été mises en place avec des classes de BTS et de Bac Pro Production horticole.

Action 1 : Du paillage pour gérer les adventices

Le paillage consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques, minéraux ou plastiques pour le nourrir et/ou le protéger. A court terme,
il freine le développement des adventices et réduit l'évaporation de l'eau. Les adventices en particulier constituent de plus en plus une
contrainte dans les systèmes de production en particulier ceux labellisés en AB (agriculture biologique) où l'utilisation d'herbicides est interdite.

A long terme, l'apport de matières organiques riches en lignine favorise la vie microbienne, réduit la battance du sol  et améliore sa fertilité.
Les planches ou parcelles de culture comme les allées ont été recouvertes d'écorces de pin ou de copeaux de bois issus de rameaux et de branches
d'arbres broyés lors d'un chantier école

 

Pour le paillage plastique, deux matériaux ont été testés :

- la toile tissée (en polypropylène, un matériau classique utilisé pour les cultures hors sol, les jardins et l'aménagement de talus ou de haies).
Étant donné sa résistance au piétinement et au déchirement, elle peut durer plusieurs années ce qui convient bien à une culture pérenne comme
celle de l'artichaut sur laquelle la toile est testée

- et un film plastique biodégradable (ecovio® F Mulch) que la société BASF a gracieusement fourni au lycée. Ce film a été employé pour
le paillage des cultures qui durent moins d'un  an

Ces deux matériaux ont pour objectif essentiel la maîtrise des adventices bien qu'ils participent aussi à la régulation de l'humidité dans le sol.

Il faut préciser que dans le cadre des travaux pratiques encadrés, les étudiants et les élèves utilisent régulièrement la technique du faux semis
pour réduire le nombre d'adventices dans les cultures maraîchères et florales qu'ils conduisent.

Action 2 : Des bandes fleuries pour les auxiliaires

Pour favoriser le développement des auxiliaires (ennemis naturels des ravageurs) dans et aux alentours des cultures, plusieurs semis de
bandes fleuries ont été réalisés par les étudiants et les élèves en production horticole.

Une bande fleurie est un couvert végétal en fleurs qui délimite une zone cultivée. Ses dimensions et sa composition (en végétaux) sont
variables. On y trouve des plantes de tailles différentes, de couleurs variées et de floraisons multiples. La bande permet à l'auxiliaire (naturel)
de se maintenir à proximité des plantes cultivées ce qu'il lui permet de détecter et attaquer assez tôt les premiers foyers de ravageurs.

L'horticulteur trouve ainsi un allié très précieux qui réduit son temps d'observation mais aussi limite son recours aux pesticides pour endiguer
les dégâts des ravageurs non détectés à temps.

Dans le cadre de l'essai, plusieurs compositions sont testées :

- « fleurs sauvages » autour d'une culture d'artichaut en plein champ,

- « fleurs d'été » dans un tunnel où sont produits différents légumes (tomates, courgettes, aubergines, piments…)

Durant tout l'été, des observations régulières de ces aménagements seront faites à tour de rôle par les étudiants et les enseignants
de techniques horticoles.